Etape XVII : Figeac

Publié le par an amzer

Entre quatre vivants
Madeleine s'envole
Au bois Faunus rigole...

...Protège le jardin
Le jardinier est là
Que nous ne voyons pas
Mais Jean nous le désigne...

...Vers Figeac et les signes
De sa pierre gravée
de Jean-Luc Aotret (extrait du recueil Via Podiensis)

Les clés du mystère n°61
l'auteur s'inspire d'une fresque du XIVème siècle représentant l'ascension de sainte Marie Madeleine entre les quatre vivants lesquels sont encore appelés tétramorphe dans l'archéologie médiévale. Ce tétramorphe se veut être l'image de la vision du prophète Ezéchiel, que figure-t-il et à quels personnages de la tradition chrétienne correspond-il ?

Les énigmes du pèlerin n°62
Par référence à la sainte susvisée, la sculpture du jardin d'Eden, au tympan d'une église romane, évoque pour l'auteur un autre jardin avec un étrange jardinier, quel est ce jardin ?
1- le jardin des Hespérides
2- le jardin du Golgotha
3- le jardin de Magdala

 
Les découvertes du marcheur n°63
Au troisème vers, il est question d'un Faunus qui rigole. Le poète semble bien désigner par là le rire du pic vert, mais pourquoi Faunus ?
1- cela lui fait penser au rire d'un faune
2- faunus est un des noms latins du pivert
3- Faunus est le fils du roi Picus qui fut transformé en pivert

Les découvertes du marcheur n°64
Figeac est la ville de naissance de Champollion le déchiffreur des hiéroglyphes, quelle est donc cette pierre gravée de signes que mentionne l'auteur ?


solutions

Publié dans Via Podiensis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

chantal 27/05/2007 23:30

Les quatre évangélistes sous leur forme vivante, animale ou humaineLe jardin du GolgothaLe fils du roi Picus transformé en pivert par CircéeLa pierre de rosette