Etape XXV : Auvillar

Publié le par an amzer

Dans cette Galilée
Où la pierre raconte...

...Prémices du préau
Allégorie d'Eden...

...Le fleuve nous appelle...

...Jusqu'en haut d'Auvillar
Où nous suit le regard
De la triste embaumeuse

de Jean-Luc Aotret (extrait du recueil Via Podiensis)

Les clés du mystère n°89
Le préau désigne le verger médiéval puis par extension le jardin d'un cloître et le cloître lui-même. Préfiguration de l'Eden il comporte en son centre un puits ou une fontaine de vie et est divisé en quatre parties par quatre canaux correspondant aux quatre fleuves du paradis de la Genèse. Mais quels sont donc ces fleuves ?

Les clés du mystère n°90
Ayant découvert la magnifique mise au tombeau du XVème de l'abbatiale de Moissac, le poète reste sous le charme d'un des personnage féminin de ce statuaire qu'il appelle "la triste embaumeuse" parce qu'elle est souvent représentée tenant entre ses mains un pot d'onguent , de qui s'agit-il ?

Les énigmes du pèlerin n°91
Quelle est cette Galilée qui au moyen âge désignait un des lieux de l'abbaye destinés à l'accueil des pèlerins et dans lequel se trouve l'auteur lorsqu'il compose son poème ?
1- la porterie
2- l'hôtellerie
3- le narthex

Les découvertes du marcheur n°92
L'auteur rejoind Auvillar en longeant un canal proche de la Garonne ,quel est son nom ?
1- le canal du midi
2- le canal parallèle à la Garonne
3- le canal d'aquitaine


solutions

Publié dans Via Podiensis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 22/07/2007 10:12

Des 4 fleuves, deux sont mythiques, GHEON et PHISON, deux sont réels, TIGRE et EUPHRATEL'embaumeuse est Marie de MagdalaLe Narthex, qui se situe avant la nefLe canal du Midi