Pages intérieures

Publié le par an amzer

Parution du premier recueil poétique de Jean-Pierre Anguill dans la collection "les chevets d'An Amzer" :


La Bretagne comme le champ clos de mes enfances, c'est ainsi qu'elle m'est apparue dans le tournoiement des années passées à Paris, peu après qu'un génial urbaniste y eut édifié la Tour Montparnasse, aujourd'hui dénoncée pour sa teneur excessive en amiante.

Mais à l'époque elle figurait pour nous, jeunes arrivants, cet amer gigantesque, éclairé la nuit, une sorte de pôle ouest d'orientation situé à proximité des quais où venaient s'aligner les trains corail, vecteurs de l'air iodé.

J’ai bientôt fréquenté la gare très régulièrement, non pour ses grandes lignes mais comme usager d’un train de banlieue, au-delà de Versailles. Tôt le matin, j’étais attiré par les présentoirs en librairie et leur collection de journaux dont les multiples exemplaires d’ Ouest-France, chacun d’une édition différente. Je pris l’habitude de les acheter tour à tour, afin que mon très court voyage ferroviaire s’effectue aussi un peu en Bretagne, et avec le plaisir de constater que bon nombre des endroits mentionnés dans les pages intérieures suscitaient chez moi une réminiscence.

Jean-Pierre Anguill

Publié dans Pages intérieures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article